Skip to Content

Méthodologie

Comment est mesurée la consommation des antibiotiques?

Calcul de la consommation des antibiotiques

Le World Health Organization Collaborating Center of Drug Statistics Methodology a défini la DDD (defined daily dose, DDD) comme la dose d’entretien journalière moyenne pour l’indication principale d’un principe actif chez l’adulte. La DDD ne correspond pas forcément à une dose journalière recommandée ou prescrite, mais à une unité de mesure et de comparaison qui a été attribuée à chaque médicament.

Les quantités d’antibiotiques prescrits en gramme sont convertis en DDD et exprimées en DDD par 100 journées d’hospitalisation pour le domaine hospitalier ou en DDD par 1000 habitants par jour pour le domaine ambulatoire (densité de consommation). Ce procédé correspond à l’approche recommandée par l’OMS pour les études de suivi de la consommation des antibiotiques. Le nombre de journées d’hospitalisation est défini par l’Office fédéral des statistiques comme la somme des jours pendant une année pendant lesquels les patients sont soignés à l’hôpital.

  • [1] World Health Organization Collaboration Center for Drug Statistics Methodology. ATC index with DDDs. Oslo : World Health Organization, 2005.
  • [2] Dukes MN. Drug utilization studies. Methods and uses. WHO Reg Publ Eur Ser. 1993 ; 45 :1-4.
  • [4] de With K, Maier L, Steib-Bauert M, Kern P, Kern WV. Trends in antibiotic use at a university hospital: defined or prescribed daily dose? Patient days or admissions as denominator? Infection. 2006; 34(2): 91-4.
Close
D’où viennent les données?

Domaine hospitalier

ANRESIS a érigé un réseau sentinelle de surveillance pour les hôpitaux aigus en Suisse. La participation est volontaire. Les pharmaciens et pharmaciennes d’hôpitaux envoient à ANRESIS leurs quantités d’antibiotiques livrées à tout l’hôpital, aux unités de soins intensifs adulte et à la pédiatrie, ainsi que, plus rarement, aux départements spécialisés. Actuellement, plus de 70 hôpitaux participent au réseau de surveillance, ce qui correspond à une représentativité d’environ 70% de tous les hôpitaux aigus. Les hôpitaux spécialisés, comme par exemple, les hôpitaux psychiatriques ou de réhabilitation/gériatrie, ne sont pas inclus dans le réseau.

Domaine ambulatoire

Pour le domaine ambulatoire, la consommation des antibiotiques est suivie grâce à 2 sources de données : (i) IQVIA™, un institut privé d’études de marché qui livre les données de tous les antibiotiques vendus en ambulatoire en Suisse. Ces données nous ont été mis à disposition par l’Office fédéral de la Santé publique; (ii) PharmaSuisse livre les données en se basant sur les prescriptions individuelles d’antibiotiques délivrés dans les pharmacies d’officine. La représentativité avec cette source de données s’élève à environ 65% de toutes les pharmacies en Suisse.

Close
Back to top